La vaccination chez le lapin, quels sont les vaccins utiles ?

Sommaire

Très peu de lapins de compagnie sont vaccinés en France. Cela tient probablement à plusieurs phénomènes :

  • Les souches de lapins nains semblaient avoir acquis une résistance à la myxomatose,
  • Beaucoup de lapins de compagnie n’ont aucun contact avec d’autres lapins ce qui donne une fausse impression de sécurité,
  • De nombreux lapins de compagnie ne sortent jamais ce qui donne là aussi l’illusion d’être protégés.

Quels sont les virus mortels pour les lapins ?

En Europe, 3 virus mortels circulent chez le lapin :

  • Le virus de la myxomatose, introduit en France en 1952,
  • Le virus de la Maladie Virale Hémorragique de type 1 , un calicivirus très contagieux, circule depuis longtemps.
  • Le virus de la Maladie Virale Hémorragique de type 2, une variante du virus précédent, est apparu chez nous en 2015, causant une forte mortalité.

Comment soigner un lapin qui a attrapé un virus mortel ?

Il n’existe pas d’antiviraux efficaces sur les virus mortels du lapin.

Quand le lapin attrape la myxomatose, on peut juste l’aider à lutter contre la maladie avec une couverture antibiotique et des soins intensifs.

Quand il développe une Maladie Virale Hémorragique, il meurt rapidement, en moins de 2 jours. Chez la plupart des lapins, on ne remarque rien d’anormal avant la mort. Parfois, des atteintes respiratoires et des saignements sont observés. Il n’existe aucun traitement efficace à ce jour.

Comment un lapin attrape un virus de VHD ou de myxomatose ?

Pour la myxomatose, la contamination du lapin peut avoir lieu par contact direct avec un autre lapin ou par des piqûres d’insectes. Pour la Maladie Virale Hémorragique, la contamination peut se faire directement par un autre lapin, mais aussi indirectement car le virus est très résistant dans le milieu extérieur. Les insectes piqueurs pourraient aussi être en cause.

Un nouveau vaccin contre la myxomatose et les maladies virales hémorragiques de type 1 et 2.

Le laboratoire MSD vient de lancer un nouveau vaccin. C’est le premier vaccin en une seule injection qui protège contre les 3 maladies virales principales des lapins : la myxomatose et les 2 souches circulant en France de maladie virale hémorragique.

Une seule injection de vaccin procure 12 mois d’immunité contre les 3 virus.

Pourquoi faut-il encore vacciner contre la myxomatose ?

La myxomatose est une maladie virale hautement infectieuse et contagieuse du lapin. Son agent est un Leporipoxvirus introduit illégalement en France en 1952 pour réguler les populations de lapins responsables de dégâts écologiques et économiques. Suite à ces introductions, il a rapidement causé de fortes mortalités dans les populations de lapins, estimées à l’époque à de 90 à 99%.

On a constaté ensuite une baisse de virulence des souches virales et le développement de résistance chez les lapins. Des études récentes ont montré que le virus développait de nouvelles stratégies pour contourner le système immunitaire du lapin. Récemment, l’émergence de souches virales très immunosuppressives a été démontrée. Il semble donc que le virus semble avoir trouvé le moyen de contourner les mécanismes de défense développés par le lapin.

En savoir plus sur la myxomatose

Quand et comment vacciner mon lapin ?

Dans notre région, l’idéal est de vacciner au tout début du printemps. En effet, les insectes piqueurs incriminés dans la transmission des maladies du lapin sont surtout présents au printemps et en été.  Le pic de consultation pour les maladies virales des lapins est également très net en été. Mais avec l’apparition d’un nouveau vaccin efficace 1 an contre les 3 maladies virales en cause, cette notion n’est plus impérative. Il est bien entendu préférable de vacciner avec ce nouveau vaccin.

Souche RHD-2

Le variant RHD-2 était jusqu’à peu absent des vaccins combinés pour lapins. Il est maintenant le plus rencontré. Il se transmet rapidement sur de longues distances grâce au vent et aux mouches. La vaccination des lapins qu’ils vivent à l’extérieur ou à l’intérieur est donc indispensable.  

GLOSSAIRE :

VHD : Maladie Virale Hémorragique

Ce site utilise des cookies pour fonctionner correctement, générer des rapports statistiques et faire la publicité de nos services / produits. Nous pouvons directement utiliser les cookies indispensables, mais vous avez le droit d’activer ou non les cookies statistiques et de profilage. ATTENTION, désactiver les cookies peut affecter votre expérience sur le site web et les services que nous sommes en mesure d’offrir.